Aides et financements

Aides financement CCI FORMATION

 

Les dispositifs de financement de la formation professionnelle sont nombreux et dépendent de la situation du candidat.
Nos conseillers sont à votre disposition pour vous guider dans vos recherches, n’hésitez pas à nous contacter.

Le plan de formation de l'entreprise

L'employeur définit son plan de formation. Il peut ainsi prendre en charge financièrement certaines actions de formation, si elles entrent dans le cadre des orientations de l'entreprise.

Le compte personnel de formation (CPF)

Ce nouveau dispositif a pris la suite du DIF, il permet à chaque salarié ou demandeur d’emploi, dès l’âge de 16 ans, d’acquérir chaque année des heures personnelles de formation (jusqu’à 150 heures en 6 ans – voir conditions).

Le CPF vise à accroitre le niveau de qualification de chacun et de sécuriser le parcours professionnel. Pour être éligible au CPF, les formations doivent répondre à différents critères (ex : formations certifiantes inscrites à l’inventaire établi par la CNCP).

Si certains développements sont encore en cours pour les formations continues tertiaires, la CCI des Côtes d’Armor propose de nombreuses formations éligibles au CPF : en langues (certifications BULATS, TOEIC et Bright Language), en bureautique (certification TOSA) et en orthographe (certification Voltaire).

 

Le conge individuel de formation

Pour se reconvertir ou accéder à un niveau supérieur de qualification, tout salarié peut faire la demande d'un congé individuel de formation (CIF). Il doit justifier au minimum de 24 mois d'expérience professionnelle dont 12 dans l'entreprise actuelle. Le salarié doit contacter le FONGECIF (ou l’OPACIF de la branche professionnelle) afin de constituer un dossier.

La professionnalisation

Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail à durée déterminée ou indéterminée. Il permet de bénéficier d'une formation en alternance pour obtenir un diplôme ou une qualification. La rémunération touchée varie selon l’âge et le niveau de formation initial.

La période de professionnalisation permet de mettre en œuvre avec l’employeur un parcours de professionnalisation basé sur l'alternance, afin de favoriser le maintien dans l'emploi, en permettant l'acquisition d'un diplôme, d'un titre à finalité professionnelle, ou d'un certificat de qualification professionnelle.